Le LiveArium®

Le modèle

Schémas : Matthieu Delastre - Conception : Frédéric Ravatin et Matthieu Delastre - Fabrique des Quatre vents - Groupe Brunet - Plateforme d'innovation MINATEC IDEAs Laboratory

 

Le modèle théorique : un cube

 

La forme choisie pour le LiveArium® est celle d'un cube, car toutes ses faces sont de même surface, et par conséquent sont comparables, et sont orthogonales entre elles, ce qui les rend les plus indépendantes possible les unes des autres. De plus, le cube est une unité aisément multipliable, et superposable.

 

Le modèle symbolique : les faces "existentielles"

 

Prenons un cube de suffisamment grande dimension pour qu'il puisse être considéré comme l'enveloppe d'un habitat. Posons-le au sol. On remarque que chaque face du cube est interfacée de manière différenciée avec l'environnement : une face au sol, une face au ciel, et 4 faces orientées au quatre points cardinaux.

 

Pour préserver le caractère globalisant de notre approche (la plus éloignée d'un modèle ou d'un objet donné), nous dirons que nous avons une face "eau-terre", une face "soleil", et au moins une face exposée au vent : une face "vent".

 

On songe alors que ce cube doit posséder au moins une façade, c'est à dire une face tournée vers l'environnement humain. Nous dirons donc une face "homme".

 

Nous voici donc interfacés non plus seulement avec le climat, mais avec le vivant. On complète donc naturellement cette approche par une face "végétale", et, par complément du végétal, une face "animale".

 

Le modèle obtenu est évidemment très symbolique, et c'est cela qui nous intéresse : il établit une complétude et un langage, sans pour autant imposer des formes, des représentations, ou même des références objectives. La seule forme que nous nous imposons est celle d'un cube, qui n'est pas moins emprunte d'universalité.

 

Pour mieux nous connaître :